Fedora l’INDÉMODABLE

Aujourd’hui petit retour sur linux en parlant de Fedora. Cette distribution est une distribution linux libre et gratuite basée et entretenue par le Projet Fedora, financé en partie par l’entreprise RedHat
La distribution Fedora est gratuite et peut autant être utilisée comme station de travail normale (à la place de windows) et en tant que serveur (pour les gros geeks).

Fedora, un système efficace!

Fedora fait partie d’un des systèmes linux les plus avancés. Rapide, efficace et léger, il est selon moi l’une des meilleures distributions pour démarrer (il s’agit d’ailleurs de la première distribution que j’ai testé).
Fedora est technologiquement très avancé, propose les dernières mises-à-jour possible dès qu’elles sortent.

A quoi il peut servir?

En tant que station de travail, Fedora est parfait. Équipé du bureau Gnome par défaut, il permet d’éviter trop de distractions, celui-ci étant assez simple. Idéal pour les métiers liés à l’informatique, il n’est cependant pas celui que je recommande pour un serveur ou du gaming.

Quelques captures de Fedora 31 beta sous Gnome en exemple

Il existe une version “Server” minimaliste (c’est-à-dire uniquement en lignes de commandes), qui est ainsi plus léger n’ayant pas de graphismes à gérer, et est rapide a prendre en main quand on à l’habitude avec les commandes.

Pour le gaming il est plutôt fonctionnel, je l’utilise moi même pour jouer, mais il n’est clairement pas optimisé pour ce domaine.

Attention aux mises à jour

Le problème majeur de Fedora vient de ses mises à jours. Il porte une nouvelle version approximativement tous les 6 mois, et l’avant dernière versions n’est plus supportée après le 13ème mois. Par exemple, Fedora sort sa version 31 en fin octobre. On peut en déduire que la version 29 ne sera plus supportée à partir de fin novembre. Si vous souhaitez utiliser Fedora, vous devez impérativement faire vos mises à jour correctement.

Fedora ne veut pas perdre trop de temps sur des versions trop anciennes et préfère avancer dans son développement. Vous pourrez donc toujours utiliser des anciennes versions, mais en acceptant des risques de failles. C’est aussi pertinent que de vouloir utiliser Windows 2000 ou XP aujourd’hui. Ça va fonctionner, mais gare aux cyberattaques.

Le problème majeur avec ces mises-à-jours, et pourquoi je déconseille son utilisation en tant que serveur, c’est que vous risquez de devoir reconfigurer votre machine assez régulièrement. (Pensez bien à vos sauvegardes)

Pour vous faire votre propre avis, testez-le vous-mêmes !

Laisser un commentaire